Toutes les raisons sont bonnes pour ne pas passer à l’action!

Êtes-vous de ceux et celles qui reportent toujours à demain?

Faudrait bien que je le fasse …..mais finalement je ne l’ai pas encore fait.  Demain est là!

Pourquoi?

  • Parce que j’ai pas le temps
  • Parce que j’ai pas le goût
  • Parce que je ne suis pas motivé
  • Parce que je préfère rester assis et faire ce qui me plait
  • Parce que je manque de volonté

Parce que, parce que…

Mais plutôt que de s’attarder à ces raisons qui nous empêche de passer à l’action, je pense que les deux premières questions à se poser sont les suivantes :

  • Est-ce que je le veux vraiment ?
  • Pourquoi c’est important pour moi (qu’est que cela va m’apporter) ?

L’élément déclencheur

Souvent, nous attendons d’être au pied du mur pour passer à l’action.  Un événement dans notre vie survient et provoque un élément déclencheur. Ce dernier vient modifier notre façon de voir les choses et nous pousse à agir.

Trouver notre élément déclencheur (notre clé pour passer à l’action) facilitent le choix des actions à entreprendre pour atteindre nos objectifs.

S’accorder un moment de réflexion pour faire le point sur ce que nous avons accompli les mois passés et ce que nous aimerions accomplir dans les mois à venir est une bonne façon de s’observer, se recentrer et trouver nos sources de motivation.

Si vous avez de la difficulté à trouver du temps pour vous arrêter et réfléchir, je vous propose de lire mon article Prendre soin de soi qui vous propose des trucs et astuces pour vous aider à ralentir.

Dans mon cas, je m’avais dit à l’automne dernier que je voulais manger des aliments plus seins et augmenter ma fréquence d’exercices par semaine.  J’ai fait le point et je constate que ça n’a pas fonctionné:) J’ai manqué de rigueur et de détermination. Je n’ai pas suffisamment réfléchi sur mon élément déclencheur, sur le pourquoi.

L’enthousiasme et la bonne humeur

Trouver son pourquoi pour prendre l’engagement d’agir est un incontournable.  Mais, si nous accomplissons le tout dans la joie et la bonne humeur, c’est encore mieux.

Faire le choix de maintenir son niveau d’enthousiasme permet de progresser et d’avancer.

L’ambiance est plus agréable pour soi et pour les autres ce qui favorise davantage l’engagement et l’action.

Nous sommes beaucoup plus motivé à poursuivre nos activités lorsque nous sommes débordant de joie que lorsque nous nous sentons triste n’est-ce pas?

D’ailleurs, je vous invite à lire un excellent article à ce sujet ayant pour titre :  Augmentez votre capital d’enthousiasme  sur le blog de Cindy Rivard, experte en communication et stratégies Web.  L’auteure, Valérie Briand, y propose des trucs pour nourrir l’enthousiasme.

Et vous, vous avez des choses à réaliser?  Je vous invite à partager dans la section commentaires.

Bonne réflexion et je vous souhaite de passer à l’action!

Sur ce je vous laisse, j’ai du travail à faire sur ce que j’aurais dû faire et que je n’ai pas encore fait 🙂

Caroline